Nicolas Bourbon (1503-1549) est un poète appartenant au cercle humaniste lyonnais (François Rabelais, Etienne Dolet, Maurice Scève). Il inaugura la mode de l’épigramme au début des années 1530 en publiant un recueil de Nugae qu’il enrichit en 1533 et 1538.

            Dans cette épigramme, il raconte les malheurs d’un enfant, persécuté par sa marâtre d’une façon étonnante.

 

 

 

 

In novercas. E Graeco Καλλιμάχου

 

Privignus statuam cingebat flore novercae

     Cum vita et mores interiisse ratus.

Oppressit miserum statua inclinata : novercae

     Si sapis, o iuvenis, busta vel ipsa fuge !